Evolution rapide de l'impact de la crise pastorale 2009-2010 sur la décapitalisation du cheptel et des moyens de subsistance des pastorales et agro-pastorales du Niger

Au Niger, la campagne agropastorale 2009-2010, a été caractérisée par un déficit fourrager jamais égalé au niveau de toutes les régions du pays. Cette situation a entraîné en 2010 une crise pastorale sévère, face à laquelle des initiatives pour l’atténuation de ses effets ont été pensées et mises en oeuvre. En plus, de l’importance du déficit fourrager, la réaction tardive des autorités pour juguler la crise ainsi que l’installation tardive de la saison des pluies en zone pastorale, ont aggravé la situation avec des pertes énormes du capital bétail. Prenant en compte de cette douloureuse expérience l’Etat du Niger à travers le Ministère en charge de l’Elevage et ses partenaires au développement ont initié la présente étude afin de faire une évaluation rapide de l’impact de cette crise sur le monde pastoral et agropastoral.