Qatar Charity signe des accords avec OCHA à Syrie

 Qatar Charity (QC) a signé deux nouveaux accords de coopération avec le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) pour soutenir la chaîne de valeur du blé dans le nord de la Syrie, pour la troisième année consécutive, au cours de la saison 2021-2022.Les accords de deux millions de dollars, qui devraient bénéficier à 92 000 personnes, font partie du projet « Soutenir la chaîne de valeur du blé dans le nord-ouest de la Syrie » qui a débuté en 2019 en partenariat avec OCHA.Le projet vise à contribuer à l'amélioration de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance dans le nord de la Syrie, où le blé est l'une des cultures les plus importantes, et contribue à renforcer la sécurité alimentaire, en particulier à la lumière d'une crise qui dure depuis une décennie.Le projet vise à acheter 5 000 tonnes de blé à des agriculteurs en Syrie et à distribuer 4,6 millions de gerbes de pain au profit de plus de 60 000 bénéficiaires pendant une période de 10 mois, en plus de restaurer 12 silos (chacun d'une capacité de stockage de 1 000 tonnes) pour augmenter la capacité de stockage du blé produit localement.Le projet travaille également sur la réhabilitation d'une boulangerie à Marea, une ville en Syrie, pour produire du pain, et sur l'implantation d'une nouvelle boulangerie à Al-Rai, une autre ville en Syrie, avec une capacité de production de 5 000 pains par heure.En outre, le projet vise à produire plus de 30 tonnes de semences de blé de qualité et de pureté améliorées localement, et à soutenir la culture du blé en fournissant des intrants agricoles de haute qualité à 550 agriculteurs pour planter 550 hectares, en plus de fournir un appui technique pour mener à bien les meilleures pratiques agricoles pour augmenter la production de blé.« La signature de l'accord confirme la confiance dans les capacités de Qatar Charity à mettre en œuvre pleinement le projet, car elle le met en œuvre avec succès depuis 2019, a déclaré l'ingénieur Zakaria al-Mutair, responsable de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance au bureau de Qatar Charity en Turquie.Il a également noté que le projet, dans sa première année, a commencé par le soutien aux agriculteurs, la commercialisation du blé et la réhabilitation des silos. Au cours de la deuxième année, le projet a ajouté la propagation des semences de blé à la liste de ses activités. A travers le nouvel accord, l'activité de réhabilitation des boulangeries a été ajoutée.Al-Mutair a souligné que ce projet jouera un rôle majeur dans la restauration et la protection des moyens de subsistance agricoles, l'autosuffisance, la poursuite du soutien à la culture du blé et l'encouragement des agriculteurs à revenir à la culture du blé. Il convient de noter que l'année 2020 a vu des difficultés sociales et économiques nouvelles et complexes qui aggravent encore la situation de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance des familles dans le nord-ouest de la Syrie, car le nombre de personnes dans le besoin confrontées à l'insécurité alimentaire, en plus de celles à risque d'insécurité alimentaire, passé de 9,8 millions à 14,2 millions en Syrie.

Theme: